« Un projet qui fasse sens pour tout le monde »

mars 2015
Un espace public « multi fonctions », ouvert à tous où il serait possible de faire la sieste comme d’organiser des projections en plein-air, jouer de la musique grâce à des instruments en libre-service, partager des savoirs ou des compétences… Un petit coin d’utopie auquel le projet de réhabilitation du tri postal à Avignon se raccroche. La cour de cette friche industrielle, inoccupée depuis une vingtaine d’années, propriété de Réseau ferré de France, est occupée depuis 2003 par l’association Casa (Collectif action sans abris), puis par HAS (Habitat alternatif social) qui a pris le relais en 2013. Centre d’hébergement d’urgence et accueil de nuit, l’association a maintenant une plus grande ambition : piloter la réhabilitation de cet immense espace de 3 000 m2 sur 3 niveaux, faire un lieu mixte proposant logements, restauration, expositions, bains publics… Le tout géré par une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC)… Rencontre avec Renaud Dramais, directeur d’HAS Vaucluse.