Contact

Abo, dons, adhésions

Réunion Tupperwatt pour Enercoop

Une tribune de Henri Pidoux, "ambassadeur" Enercoop
le 26/11/2013

Des « enercoopains » vont faire la tournée des Biocoop de la région pour promouvoir le fournisseur d’électricité alternatif. Parmi eux, Henri Pidoux qui nous explique le sens de son engagement bénévole.

J’ai fait le pas en 2009 : adieu EDF, bonjour Enercoop ! Je ne supportais plus de collaborer à un système, qui, main dans la main avec Areva et le CEA, a fait de la France le pays le plus nucléarisé au monde par tête de pipe, comme dirait José Bové. Et allez donc démanteler une centrale nucléaire : démonter mille Mac Do, à côté, c’est du gâteau !Enercoop donc : coopérative reconnue d’utilité sociale et d’Intérêt collectif, agréée par l’État comme entreprise solidaire, seul fournisseur d’électricité à s’approvisionner directement et à 100 % auprès de producteurs d’énergie renouvelable (solaire, éolien, hydraulique et biogaz), les bénéfices sont réinvestis dans les énergies renouvelables. Un nain certes, à côté d’EDF ou GDF-Suez, mais « les nains aussi ont commencé petit », 3 000 consommateurs en 2009, 10 000 fin 2011, 16 000 aujourd’hui, pour 10 000 sociétaires (1), le nain grandit vite et fait des petits, justement : six coopératives régionales.

La dernière née a son siège à Marseille et est bien décidée à rassembler tous ceux qui, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ne veulent pas retourner à la bougie mais savent que Tchernobyl ou Fukushima, ça n’arrive pas qu’aux autres. Et, première en France, elle vient de former une douzaine d’ambassadeurs (j’en étais) qui vous inviteront peut-être à un « apéro Tupperwatt » ou qui vous proposeront de devenir à votre tour « énercoopain » lors de leur semaine d’action dans les Biocoop (2) de la région, du 12 au 19 octobre. Alors, comment changer de fournisseur ? Simple comme bonjour : ERDF (Électricité Réseau Distribution France), garant du service public de l’électricité, reste votre distributeur et assurera la continuité du service, les mêmes agents géreront donc vos compteurs et interviendront en cas de panne. Il suffit de retourner votre bulletin de souscription à Enercoop qui prendra en charge la résiliation de votre contrat en cours sans aucune intervention sur votre compteur si vous ne changez pas de puissance.

Les tarifs ? Un peu plus élevés qu’à EDF, mais tendance stable, on ne peut pas en dire autant d’EDF !  Prenez donc votre facture actuelle, allez sur www.enercoop-paca.fr, cliquez sur « Estimation tarifaire », et vous aurez une idée de ce que vous coûtera le changement. Et surtout, si le nucléaire vous donne des boutons, demandez-vous : pourquoi ai-je choisi un fournisseur aussi peu conforme à mon éthique alors que je peux devenir un consommateur responsable ?

Encore indécis(e) ? Vous pouvez quitter Enercoop à tout moment sans frais, mais la courbe des adhésions et le faible nombre de démissions parlent d’eux-mêmes : les coopérateurs sont satisfaits, allez, je vous invite à un petit Tupperwatt ?

Henri Pidoux

le Ravi fête son 10ème anniversaire et ça risque d’être le dernier ! Pour s’abonner, pour faire un don, le "Couscous Bang Bang" c’est par ici !

(1) Les sociétaires détiennent une ou plusieurs parts du capital de la SCIC, Société Coopérative d’Intérêt Collectif, mais l’homme, et non le capital, est au cœur du projet, les SCIC Enercoop sont structurées en six collèges : producteurs, consommateurs, salariés, porteurs de projet, partenaires et collectivités locales, et dans chaque collège, « une personne = une voix ».
(2) Le réseau des magasins Biocoop a permis la naissance d’Enercoop, en association avec Agir pour l’environnement, Greenpeace France, Les Amis de la Terre, etc.

@-Leravi - http://www.leravi.org