Contact

Abo, dons, adhésions

Le Village des Alternatives (Alternatiba Martigues)

Samedi 18 juin 2016 Martigues
le 8/06/2016

Samedi 18 Juin -10h à 23h- Jardin du prieuré de Martigues :
Une trentaine de stands, une dizaine de débats, un coin des enfants, de la musique un "Alternati-Bar", une restauration à prix modique, végétarienne, bio ou de proximité...

De la musique et des interventions originales _ - de 10h à 13h : Médialab écocitoyen, plateau télé animé et filmé par de jeunes journalistes en herbe (soutenu par un partenariat Maison Jacques Méli, Service Jeunesse de la Ville et association O2ZONE vidéo) _ - 10h et 16h : Ateliers initiation Yoga _ - 18h30 : Discours de M. Jacques Balkahuzac, …. _ - 19h : Les Cats Fingers, Swing manouche _ - 20h30 : Fanfare Fiera Brass, musique artisanale en cuivre véritable, mariage réussi entre le jazz et la java

Au fil des débats, sur l’Agora

Sur la place publique du Village des Alternatives, des rencontres courtes mais intenses, avec des personnes ressources qui présentent les possibles et répondent à nos questions

10h30 : Changer pour une électricité 100% renouvelable ? Oui, c’est possible ! Intervenant : un représentant d’Enercoop
Ce fournisseur d’électricité, dont les fondateurs ne sont autres que Les Amis de la Terre, Greenpeace, Biocoop, La Nef, ..., est le seul à s’approvisionner exclusivement et directement auprès de producteurs d’énergies renouvelables : éolien, solaire, hydraulique, biomasse. De plus, la majorité de ses bénéfices sont réinvestis dans le développement des énergies renouvelables et la maîtrise de la consommation.

11h : Les rejets industriels toxiques de l’Usine Altéo Gardanne Intervenant : François Pecqueur de la “Nation Ocean”
François Pecqueur est l’un des fondateurs de l’O.N.G. Nation Ocean qui rappelle que l’Océan, l’Atmosphère et les autres Communs ne sont pas appropriables. L’Océan n’est ni public, ni privé, il est vital pour l’Humanité.

11h30 : Habiter de manière soutenable au 21ème siècle Intervenante : Souad Rabhi, architecte-urbaniste, éco-construction
Pour elle la maison bioclimatique existe déjà :“Ses matériaux : la paille, la terre ou l’argile. La conception doit intégrer trois paramètres : l’environnement naturel (situation géographique, configuration du terrain), la demande, les besoins de celui qui construit, l’architectural, enfin, avec des techniques et des matériaux qui respectent les impératifs de développement durable”.

13h45 : Quest-ce que la permaculture ? L’agroforesterie ? Rencontre avec la Grange du Clos d’Amboise, l’association Au Maquis, des producteurs locaux
Installée à Miramas, la Grange du clos d’Amboise développe depuis 2 ans un jardin collectif en permaculture et un café associatif et artistique. L’Association Au Maquis développe un projet de développement de jardins comme terrains d’éducation populaire du côté de Lauris (84).

14h30 : Gaz de schistes ou révolution énergétique, un choix immédiat sans concession Intervenant : Remy Carrodano du Collectif Vigilance Gaz Gardanne - Pays d’aix
L’Etat Français a accordé dans la plus grande opacité des permis de recherches de « gaz non conventionnels » sur un territoire correspondant à l’ancien bassin houiller du pays de Gardanne. Les gaz non conventionnels sont-ils réellement moins émetteurs de CO2 ? Quels sont les risques de pollution engendrés par leur prospection, leur production ?

15h : Plan Climat Energie du territoire Pays de Martigues Intervenant : Pays de Martigues
Élaboré par la Communauté d’Agglomération du Pays de Martigues (Capm) et ses communes membres, le Plan Climat - Énergie Territorial identifie les principaux enjeux énergétiques et environnementaux sur notre territoire. Un Plan Climat pour qui et pour quoi faire ? Où en est-on aujourd’hui ?

15h30 : Création d’une monnaie locale, Pourquoi, Comment ? Intervenant : Association Pays Salonais en Transition
De simples citoyens peuvent décider d’émettre et de gérer eux-mêmes une monnaie pour permettre les échanges et la valorisation de ce qu’ils souhaitent sur leur territoire. C’est ce qui est en train de se développer tout autour de la planète par milliers de cas et notamment près de chez nous. Un commencement de réponse positive à la crise financière ?

16h : Centrale de Gardanne : biomasse ou biomas’carade ? Intervenants : Claude Calvet, jean-Luc Debard de SOS Forêt du Sud
Le collectif Forêt du Sud regroupe associations de niveaux national, régional et local, des syndicats de l’ONF, des organismes de la filière bois et de nombreuses personnes sur les territoires des zones de prélèvement. Il alerte depuis plusieurs années sur le dévoiement de l’utilisation de la biomasse par les actionnaires de la Centrale de Gardanne qui entraine sur-exploitation des massifs forestiers, fin de leur bio-diversité, gâchis d’argent public, dangers sanitaire pour un rendement énergétique de 30%.

_ 17h :Quelle politique économique pour une transition écologique ? Intervenants : Nathalie Coutinet, Maxime Combe, économistes
Nathalie Coutinet, est universitaire à Paris13 et chercheur au Centre d’Economie Paris Nord. Elle est membre des Économistes Atterrés qui depuis 2010 critiquent les postulats de ceux qui nous gouvernent en Europe et face auxquels ils mettent en débat 22 contre-propositions. A ce titre, elle participe à des réunions publiques, émissions et rencontres afin de proposer des alternatives aux politiques d’austérité pratiquées par les gouvernements actuels.
Maxime Combes collabore à de nombreux journaux, blogs et revues. Il est l’une des figures du mouvement Attac où il suit les grand enjeux environnementaux et énergétiques nationaux et mondiaux. Il est auteur de Sortons de l’âge des fossiles (Seuil, oct 2015), co-auteur de La nature n’a pas de prix (Paris, LLL, 2012) et de Crime climatique stop ! (Seuil, août 2015).  

@-Leravi - http://www.leravi.org