Contact

Abo, dons, adhésions

Rencontre nationale du Manifeste pour la reconquête d’une école qui instruise

Marseille, samedi 14 octobre 2017 (Toursky)
le 10/10/2017

Deuxième Rencontre nationale du Manifeste pour la reconquête d’une école qui instruise
Samedi 14 octobre 2017 - 14h à 17h
Théâtre Toursky, salle Léo Ferré
16, promenade Léo Ferré - 13003 Marseille

*****

Depuis notre première Rencontre nationale en novembre 2016 à Paris, nous avons poursuivi l’implantation du Manifeste dans les départements.

Les mesures du gouvernement Macron et de son ministre de l’Éduction Nationale, Jean-Michel Blanquer, poursuivent en les aggravant les mesures de leurs prédécesseurs et jamais l’Ecole publique n’a été autant menacée, autant soumise aux exigences extérieures.

Ils entendent par exemple :

- renforcer la régionalisation de l’Education nationale,

- donner une plus grande autonomie aux établissements dans tous les domaines, y compris le recrutement des enseignants par le chef d’établissement,

- laisser les collectivités territoriales décider de l’organisation du temps scolaire à l’école primaire, avec possibilité de revenir sur la réforme des rythmes scolaires, et avancer vers une école plus ouverte aux parents, aux bénévoles et aux associations

- poursuivre l’école inclusive, c’est-à-dire l’intégration des élèves en situation de handicap dans les classes ordinaires, sans tenir compte de leurs besoins spécifiques. A ce sujet, des signataires ont pris l’initiative d’un appel contre « l’inclusion sauvage », joint à ce message et dont nous discuterons lors de la rencontre.

- détruire les diplômes nationaux, en commençant par le bac et instaurer la sélection à l’entrée en université après celle en entrée en master de 2016.

Début août, la ministre du travail, Muriel Pénicaud, a annoncé la suppression de 160 000 « contrats aidés », « extrêmement coûteux pour la nation » ! Salariés précaires embauchés pour ne pas créer d’emplois statutaires, payés une misère, ils sont aujourd’hui jetés à la rue. Leur suppression remet en cause le fonctionnement des établissements et la sécurité des élèves : Sans eux, qui assurera l’aide à la direction, la fonction d’ATSEM, la cantine ou les TAP dans les écoles, la surveillance dans les collèges et lycées… ? D’une commune à l’autre, d’une école à l’autre les inégalités de situation vont immanquablement se renforcer.

Ça suffit ! organisons-nous contre la casse de l’école !

L’alternative posée dans le manifeste : « ou bien une école qui transmet les connaissances ou bien une école des compétences et de la déqualification » est plus que jamais d’actualité.

Le combat pour une école nationale et laïque, une école de la transmission des savoirs dont découlent les compétences, une école qui délivre des diplômes nationaux et qui a les moyens de fonctionner est plus que jamais d’actualité.

Regrouper tous ceux qui veulent, quel que soit leur engagement par ailleurs, s’organiser pour en finir avec la destruction/territorialisation/privatisation de l’école publique et laïque est plus que jamais d’actualité.

Nous vous invitons à prendre connaissance du « Manifeste pour la reconquête d’une école qui instruise » et à participer à la seconde Rencontre nationale à Marseille le 14 octobre.

Parmi les invités : Richard Martin (directeur du Toursky), Yvan Romeuf (acteur, metteur en scène, syndicaliste), Béatrice Hermesdorf (parente d’élève, LEPI, AFPEAH …), Laure Beyret (enseignante spécialisée, syndicaliste), Lorenzo Varaldo, enseignant syndicaliste italien, auteur de "La Scuola rovesciata". La parole sera donnée à la salle également.

Pour en savoir plus, c’est par ici

@-Leravi - http://www.leravi.org