Contact

Abo, dons, adhésions

Les poids lourds de l’immobilier : Un top five en béton armé...

le 1er/10/2008

Parmi les bétonneurs de Paca, Akerys, premier acteur du marché français et européen, se désintéresse de la région au profit de Constructa, avant-dernière du Top 5 du Ravi, une entreprise « familiale » dont l’activité est essentiellement centrée sur la promotion. Basé sur les données mises à la disposition de chacun sur les sites Internet des bétonneurs, ce classement a été construit sur le nombre de programmes annoncés. Ces chiffres sont donc sujets à contestation. Mais comme promoteurs, constructeurs et autres fédérations de professionnels ont refusé de répondre au « mensuel qui a les mains libres », il faut faire avec !

1. Bouygues

Nombre de programmes : 49 (2 900 logements). 21 dans les Bouches-du-Rhône, 14 dans le Var, 6 dans les Alpes-Maritimes, 4 dans les Alpes-de-Haute-Provence, 2 dans le Vaucluse et 1 dans les Hautes-Alpes. Ville préférée : Marseille (11 programmes). Programme le plus bétonné : Le domaine des Pradelles, Calas (195 appartements et 93 maisons). Luxe : Villa Cap Martin (Roquebrune-Cap-Martin). Nom le plus ridicule : Le Patio des Poètes (La Seyne-sur-Mer). Petit plus à saisir immédiatement : 20 000 euros offerts pour tout achat jusqu’au 5 octobre. Position sur le marché : 3e acteur français. Activités : Routes (33 %), Construction (30 %), Télécom (15 %), Audiovisuel (10 %) et Immobilier (10 %). Actionnaires : Etrangers (38,2 %), Français (25,7 %), SCDM-Martin Bouygues (19 %), Salariés (15,1 %), Artémis-François Pinault (2 %). Chiffre d’affaire (1er semestre 2008) : 15,31 milliards d’euros (+ 15 %), dont 4,448 milliards d’euros pour Bouygues Construction (+ 20 %) et 1,299 milliards d’euros pour Bouygues Immobilier (+ 61 %). Cotation au 29/09 (à la clôture du Ravi) : 30,41 euros, - 9,18 % par rapport à la veille.

2. Nexity-Georges V

Nombre de programmes : 43 (2 100 logements). 20 dans les Bouches-du-Rhône, 14 dans les Alpes-Maritimes et 9 dans le Var. Ville préférée : Marseille (8 programmes). Programme le plus bétonné : Les Mas d’Argens, Roquebrune-sur-Argens (45 maisons). Luxe : Trop d’annoncés. Ce qui est louche ! Nom le plus ridicule : L’Or Bleu (Sanary-sur-Mer). Petit plus : Stage de pêche en mer et de catamaran. Mais c’était en Normandie... Position sur le marché : 2e acteur français. Activités : 69 % pour le pôle Logements, 21 % pour le pôle Financement, Investissement, Services et Distribution et 10 % pour le pôle Tertiaire (bureaux, parcs d’activité, logistique, centres commerciaux). Actionnaires : Flottant (43,7 %), Groupe Caisse d’Epargne (39,8 %), Management et Salariés (10,8 %), Caisse des Dépôts et Consignations (5,7 %). Chiffre d’affaire (2007) : 2,395 milliards d’euros. Cotation au 29/09 (à la clôture du Ravi) : 11,55 euros, - 11,22 % par rapport à la veille.

3. Kaufman & Broad

Nombre de programmes : 40 (1 400 logements). 19 dans les Bouches-du-Rhône, 14 dans le Var, 6 dans les Alpes-Maritimes et 1 dans le Vaucluse. Ville préférée : Marseille (11 programmes). Programme le plus bétonné : La Closerie Toscane, Marseille 12e (52 appartements, 27 maisons). Luxe : Hambury Palace (Menton). Nom le plus ridicule : Le Pavillon des Arts (Aix-en-Provence). Petit plus : Une Renault Clio. Dans les années 90... Position sur le marché : 4e acteur français. Activité : Développement et construction de logements individuels, de résidences de services et d’immobilier d’entreprise. Actionnaires : Fonds d’investissement français PAI Partners (81 %), Public (19 %). Chiffre d’affaire (2007) : 1,4 milliards d’euros, dont 1,33 milliards d’euros pour le logement. Cotation au 29/09 (à la clôture du Ravi) : 30,17 euros, - 4,22 % par rapport à la veille.

4. Constructa

Nombre de programmes : 26 (1 400 logements). 13 dans le Var, 9 dans les Bouches-du-Rhône et 4 dans les Alpes-Maritimes. Ville préférée : Marseille et La Seyne-sur-Mer (7 programmes chacune). Programme le plus bétonné : Grand Parc, Cannes (199 appartements et 47 Villas). Luxe : Carlton Riviera et Grand Parc (Cannes), Regina Bay (Cap d’Ail) et Les Jardins de Jade (Saint-Raphaël). Nom le plus ridicule : Santa Maria (La Seyne-sur-Mer). Petit plus : Aucun. Position sur le marché : Indéterminée. Activité : Promotion immobilière (à la maîtrise d’ouvrage déléguée, notamment à Eiffage et Propria, marque détenue avec Morgan Stanley), commercialisation de logements et gestion de patrimoine (5 milliards d’actifs). Actionnaire majoritaire : Entreprise qui se définie comme « familiale ». Propriété du groupe Suez jusqu’en 1986. Chiffre d’affaire (2007) : 30 millions d’euros. Cotation au 29/09 (à la clôture du Ravi) : Non coté.

5. Eiffage

Nombre de programmes : 20 (1 300 logements). 10 dans le Var, 7 dans les Bouches-du-Rhône et 3 dans les Alpes-Maritimes. Ville préférée : La Seyne-sur-Mer (5 programmes). Programme le plus bétonné : Les Jardins de Jade (138 appartements). Luxe : Villa Casabianca et Domaine de l’Impératrice (Nice). Nom le plus ridicule : Domaine de Lou Brès (La Ciotat). Petit plus : Aucun. Position sur le marché : 9e acteur français. Activité : Construction, Travaux Publics, Installation Multitechnique, Construction Métallique, Concession. Actionnaire majoritaire : Salariés (21,03 %), Caisse des Dépôts et Consignations (19,47 %), Eiffaime (7,99 %), Groupama (5,88 %), Autocontrôle (0,98 %). Chiffre d’affaire (2007) : 12,596 milliards d’euros, dont 3,8 milliards d’euros pour la Construction. Cotation au 29/09 (à la clôture du Ravi) : 36,56 euros, - 9,26 % par rapport à la veille.

J-F. P.

@-Leravi - http://www.leravi.org