Ferdinand Bernhard, à l’insu de son plein gré

décembre 2012 | PAR Samantha Rouchard
« Comptabilité erronée, endettement élevé… », la Chambre régionale des comptes tacle la gestion peu glorieuse de Sanary. Le maire assume mais à la Virenque : « On m’aurait menti ? »