Fric-frac à l’Ifac

janvier 2018
En redressement judiciaire, officiellement à cause des « activités périscolaires », le poids lourd du « social » à Marseille est au bord du gouffre. Certains se demandent qui l'y a poussé...
Imprimer