De l’Odel sous les ponts…

janvier 2019 | PAR Samantha Rouchard
Le TGI de Draguignan, le 19 décembre, a relaxé le mensuel le Ravi concernant notre enquête "De l'Odel sous les ponts" que l'Odel Var, son directeur et sa DRH, estimaient diffamatoire. Une première victoire en justice nous permet aujourd'hui de publier l'archive de cet article que Marc Lauriol et Magali Sparano ont tenté de censurer. Mais la pression continue ! Nous attendons, ce 1er décembre 2020, le délibéré d'un jugement devant la cour de cassation, concernant une deuxième procédure en diffamation de l'Odel et de son directeur. Soutenez la presse indépendante en vous y abonnant ou en faisant un don. C'est ici...