Pour que vive le Ravi, tapez 44 (euros dans votre porte-monnaie)

mars 2020 | PAR Le Ravi
Ou bien tapez 0 et passez votre tour, si pour vous le Ravi, c'est fini ! Votez le Ravi en vous abonnant sur ce site au mensuel régional pas pareil !

Chers lecteurs, chers anciens abonnés, chers futurs abonnés, amis, ennemis,

On ne va pas se mentir, on va se parler le langage de vérité : le Ravi le beau mensuel imprimé daté de mars qui arrive cette semaine chez les abonnés  ou que vous pouvez lire sur ce superbe site entièrement réinventé, ce numéro pourrait bien être le dernier !!

Ce n’est pas la première fois qu’on le dit, mais maintenant, la situation est particulièrement rageante…

Nous sommes en redressement judiciaire depuis 2015. Aujourd’hui, nous en sommes presque sortis. Nous avons presque remboursé la totalité de nos dettes.

Depuis le lancement de notre nouveau site internet, en octobre dernier, le nombre de nos abonnés est en hausse constante : nous avons repassé fin février la barre des 1 000 abonnés. Depuis le lancement de notre appel « 500 nouveaux abonnés » fin janvier, nous avons engrangé 160 abonnés supplémentaires.

Que nous arrive-t-il alors pour qu’on risque de caner juste après les municipales ??

Un bon vieux problème de trésorerie. Des projets d’éducation populaire (éducation aux médias dans les écoles, projets de journalisme participatif dans les quartiers populaires, des centres sociaux…) qui se bouclent un peu plus tard dans l’année que d’habitude, des partenariats qui se renouvellent eux aussi, mais en décalé. Il nous manque 20 000 € de trésorerie. Pour n’importe quelle entreprise, rien de totalement insurmontable. Mais dans un projet associatif, d’économie sociale et solidaire, qui sort tout doucement des soins intensifs, cela suffit pour nous faire rechuter.

Alors qu’il est en train de rétablir ses comptes et de voir augmenter la part de recettes issues de ses lecteurs, le Ravi risque de disparaître dans un trou d’air, corps et biens.

Seize ans d’enquête et de satire qui s’éteignent, pour ne laisser qu’un petit bonnet rouge tout seul avec personne en dessous !

Deux fois plus vite, deux fois plus fort

Nous allons tout faire pour éviter ça. Nous avons déjà relancé nos partenaires qui acceptent de nous accompagner. Mais ce soutien arrivera au début de l’été. Nous avons donc besoin tout de suite de votre aide. Comment faire ? En vous abonnant, d’abord, bien sûr. Pour passer le cap, nous devons aller deux fois plus vite, pour atteindre les 500 nouveaux abonnés ce mois-ci.

Pour nous aider, vous pouvez aussi faire un don via la plateforme J’aime l’info. Et parler du Ravi autour de vous.

De ce journal unique, le seul mensuel satirique régional de France, un journal qui mélange enquête de fond et humour à fond, texte et dessin, qui pointe les dysfonctionnements de nos villes et villages mais qui arrive (parfois) à nous en faire rire. Le seul santon de presse à ne jamais baisser les bras, et à porter fièrement son bonnet rouge de provençal.

Pour ne pas que ce projet de presse unique se prenne une fatale fois les pieds dans le tapis, avant de voter pour votre maire, votez pour celui qui défend la démocratie, votez le Ravi !