Actualités

Dans le 13/14, je vote si j’veux

Quartiers Nord à Marseille, entre abstention et mobilisation
le 22/02/2017

Sur fond de difficultés multiples, les quartiers populaires au nord de Marseille boudent les urnes. Mais rien n’est perdu…. Un article rédigé en partenariat avec Le Mesclun. « La France, c’est comme une mobylette, pour qu’elle avance, faut du mélange » prônaient les marcheurs pour l’égalité dans les années quatre-vingt. Trente ans plus tard, il y a encore quelques ratés dans le moteur. Dans les 13ème et 14ème arrondissements de Marseille, lorsqu’on (...)

Lire la suite...

La valeur s’accorde au nombre des années

Ils n’ont plus 20 ans et se bougent plus que de nombreux jeunes. Et ça fait du bien !
le 21/02/2017

Ce n’est pas parce qu’on a une carte vermeil qu’on est obligé de pantoufler. Petits portraits de « seniors » qui se bougent souvent plus que des jeunes. Et ça fait du bien. Adam Pianko. 78 ans, écrivain et réalisateur. Le genre de type qui a eu plusieurs vies. Né en Russie en 1942 de parents juifs polonais, il débarque en France à 7 ans. Son père est dans le textile. Il suit sa trace avant de monter sa propre boîte : « la grande vie… » Mais déjà, sa passion pour (...)

Lire la suite...

Dans son vieux pardessus râpé…

En Paca, la pauvreté frappe aussi une partie des personnes âgées
le 20/02/2017

Il n’y a pas que des vieux friqués en Paca ! Dans la région, la pauvreté des personnes âgées est de plus en plus prégnante, sans que, pour autant, des dispositifs sociaux spécifiques soient mis en place… Des tables joliment dressées, un repas de réveillon, un cadeau pour tout le monde et une bonne dose de chaleur humaine : en cette veille de Noël, Emmaüs donne des airs de fête au haut de la Canebière et un repas chaud aux gens de la rue et aux précaires. Marie (1) reste en (...)

Lire la suite...

Dans le « 13/14 », Ravier et Fillon redonnent espoir à gauche

La campagne des législatives dans la 3eme circo du "13" a déjà commencé...
le 17/02/2017

A gauche depuis 1997, la 3e circonscription du « 13 » semblait promise à la droite marseillaise ou au FN suite à la condamnation pour « détournements de fonds publics » de la députée sortante (ex-PS) Sylvie Andrieux. Mais l’affaire Fillon, comme les dissidences dans l’équipe du frontiste Ravier, pourraient changer la donne… A condition là aussi de surmonter les divisions ! « Avant l’effondrement de Fillon, je pensais que la circonscription passerait chez Miron (...)

Lire la suite...

La Caf a le cafard

Et si on rendait l’accueil humain dans les services et lieux publics ?
le 16/02/2017

La Caisse d’allocations familiales des Bouches-du-Rhône est au bord de l’implosion. Et pas seulement à l’extérieur. En interne aussi, les salariés craquent. « Tu t’es pris pour Fidel Castro ?! » Lionel Zaouati, représentant syndical CGT à la Caisse d’allocations familiales est gentiment charrié par une de ses camarades. En ce 23 novembre de mobilisation nationale, il a réussi à retenir près de deux heures les journalistes ayant répondu à son invitation. Il (...)

Lire la suite...

Faire de l’or avec du vieux

Le marché de la "silver economie"en Paca
le 15/02/2017

Paca est vieillissante. La « silver économie » a de beaux jours devant elle, à condition que la région se bouge le déambulateur ! La doyenne des Français a 113 ans et vit à Sainte Maxime (83). Sans pour autant atteindre cet âge canonique, en Paca 27 % de la population a plus de 60 ans, un chiffre supérieur à la moyenne nationale (24 %). Et selon l’Insee d’ici 2040, le nombre de personnes âgées augmenterait de 57 %, soit un habitant sur trois qui aura plus de 60 ans. Autant dire (...)

Lire la suite...

APHM : seringues et coups de piston

Soupçons d’emploi fictif dans les hôpitaux marseillais au bénéfice d’un élu LR
le 14/02/2017

Malgré plusieurs rapports récents très critiques sur le clientélisme dans les hôpitaux marseillais, la pratique persiste. Une enquête le Ravi-Marsactu. On croyait que cela remettrait de l’ordre dans l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille. Trois rapports de la Cour des comptes puis de l’Inspection générale des affaires sociales (par deux fois) ont dénoncé les liens trop étroits avec la Ville de Marseille, dont les élus n’hésitaient pas à gérer les embauches (...)

Lire la suite...

Les médias pas pareils en campagne

le 13/02/2017

Couvrir ou ne pas couvrir... la campagne électorale ? Et si oui, comment ? Des questions qui traversent le tiers secteur médiatique. Et qui interrogent son rôle comme ses fonctionnements. « La France, c’est comme une mobylette, pour qu’elle avance, faut du mélange » prônaient les marcheurs pour l’égalité dans les années quatre-vingt. Trente ans plus tard, il y a encore quelques ratés dans le moteur. Dans les 13ème et 14ème arrondissements de Marseille, lorsqu’on (...)

Lire la suite...

Nos vieux les plus sincères !

En Paca, l’âge moyen des 41 députés est de 60 ans...
le 10/02/2017

Lorsque se conjuguent âge et politique - qu’il s’agisse des doyens, des benjamins ou de longévité - notre région est celle de tous les records. Une question pas si anodine en période électorale. « La France, c’est comme une mobylette, pour qu’elle avance, faut du mélange » prônaient les marcheurs pour l’égalité dans les années quatre-vingt. Trente ans plus tard, il y a encore quelques ratés dans le moteur. Dans les 13ème et 14ème arrondissements de Marseille, (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 121 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Justice nulle part ?

L’enquête
le 3/02/2017

Alors que, partout, la police quadrille un pays toujours placé en état d’urgence, la justice, plus que jamais sollicitée, lente et inégalitaire, semble condamnée à la misère. Réclamons justice ! 5 pages d’enquête, de reportage, d’analyse et de dessins.

JPEG - 70.4 ko

Etrange paradoxe. Plus que jamais, du modeste citoyen aux personnalités les plus en vue, tout le monde réclame une justice rapide, fiable, accessible, équitable. Pourtant, sous-dotés financièrement, les tribunaux manquent à la fois de moyens matériels et humains. Le constat est connu mais notre enquête l’atteste à nouveau : en Provence Alpes Côte-d’Azur, la vétusté des bâtiments rivalise avec la lenteur de l’instruction des affaires.

Ce n’est pas tout ! Qui dit « justice » évoque, en théorie, un idéal où des règles communes s’appliquent à tous égalitairement. François Fillon a beau avoir « confiance dans la justice », espérant qu’elle le dédouanera de sa passion familiale pour les emplois fictifs, il y a quelques écarts entre la théorie et la pratique. Si sous le mandat Hollande, les juges ont moins été entravés qu’avec Sarkozy, les affaires touchant les élus sont toujours instruites au ralenti.

Surtout, alors que la prolongation à répétition de l’état d’urgence installe dans la durée un régime d’exception, le spectacle dans les tribunaux est celui d’un monde cruellement inégalitaire : une justice expéditive y sanctionne à la chaine les plus pauvres, là même où les victimes les moins fortunées peinent à faire valoir leurs droits. Et avec la multiplication des lois sécuritaires engorgeant les prisons, meilleures pépinières de la délinquance, le constat est clair : la justice est à la peine.

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Justice nulle part ? », publiée dans le Ravi n°148, daté février 2017) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 10 "Abus de pouvoirs" (politiques versus magistrats)
p. 11 "Demandez le programme" (la justice dans la présidentielle)
p. 12 "Du mariage de la robe et du képi" (juges versus policiers)
p. 12 La justice au turbin (comparutions immédiates)
p. 13 "Selon que vous serez puissants ou misérable"
p. 13 Strip de Yakana : "Objectif Top Juge"
p. 14 "Des tribunaux condamnés à la misère"
p. 14 "Tout faire pour éviter la case prison" : une tribune de Amid Khallouf, de l’Observatoire international des prisons.

Les bouilleurs de cru

L’édito
le 3/02/2017

Pendant que, de Primaire en Primaire, les électeurs prennent un malin plaisir à démentir tous les pronostics des sondeurs et que François et Pénélope Fillon se débattent face aux soupçons d’emplois fictifs, une affaire révélée par Mediapart passe étonnement inaperçue. Elle met en lumière d’étranges pratiques dans les discrets couloirs du palais du Luxembourg. Les sénateurs du groupe UMP ont détourné durant douze ans plus de dix millions d’euros d’argent public. Débordants d’imagination, les élus de droite de la haute assemblée ont inventé des noms de code afin de qualifier entre initiés leurs petits arrangements : le classique « étrennes », le boutiquier « ristournes », le culinaire « pizzas », le désuet « bouilleurs de cru ».

Deux juges enquêtent, entravés par les délais de prescription et des mécanismes sciemment opaques, sur des faits de « détournements de fonds publics » et de « recel ». Parmi les bénéficiaires, au côté de l’inévitable François Fillon, l’on trouve tout en haut de la liste les débonnaires Jean-Claude Gaudin et Hubert Falco. Si tous affirment avoir ainsi financé des activités politiques, de nombreux indices attestent pourtant que l’argent a fuité sur des comptes personnels. Mais au fait, qu’est-ce qu’un bouilleur de cru ? C’était le privilège, transmis par héritage, de distiller de l’alcool sans payer de taxes : celui de s’exempter des règles communes. C’est aussi ce qu’ont fait, à Bruxelles, les élus du Front national soupçonnés « d’escroqueries en bande organisée ». Et c’est pourquoi le Parlement européen exige que Marine Le Pen rembourse 300 000 euros détournés pour des emplois fictifs…

Au sommaire du Ravi n°148, février 2017

le - 3/02/2017 -

La « grosse » enquête Justice nulle part ? Alors que, partout, la police quadrille un pays toujours placé en état d’urgence, la justice, plus que jamais sollicitée, lente et inégalitaire, semble condamnée à la misère. 5 pages d’enquêtes, de reportage, d’analyse et de dessins. Séquence enquêtes Le social à la sauce Macron Réconcilier social et économie : c’est le credo du groupe SOS et de son patron, Jean-Marc Borello, un proche de Macron qui pèse de (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org