Contact

Abo, dons, adhésions

Actualités

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 132 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

L’enquête Corse

L’enquête
le 14/07/2017

Pour mieux comprendre Corsica et ses liens avec Paca, le Ravi crèche sur l’île de beauté. Pression touristique, inégalités, chômage, politiciens, alternatives, solidarités. On est chez nous !

JPEG - 57 ko

Ile de clichés

Quoi de plus évident, l’été, saison de farniente, une Pietra bien frappée à portée de mains, quelques tranches de coppa et de sartinesu à l’appui, que de feuilleter un numéro spécial Corse ? On se doute qu’il sera haletant comme un bon polar, avec sa dose de nationalistes encagoulés, de vendettas, de passe-droits, de réseaux claniques aux ramifications mafieuses entre le continent et l’Ile de Beauté.

C’est fait ! Après ce festival de clichés, il est peut-être possible de parler des corses. Scoop : ils ne sont donc pas tous faignants, violents, racistes et assistés. Et ils font l’actualité. Trois députés sur les quatre que compte l’île, sont désormais « nationalistes ». C’est une première historique qui s’enchaine à leur victoire à l’Assemblée de Corse. En route vers l’indépendance avec, en décembre, de nouvelles élections territoriales et, début 2018, la création d’une collectivité unique ?

En attendant, nous avons exploré les liens, multiples, qui rattachent Corsica et Paca. En ferry, en bus, en stop, à pied, le Ravi est aussi allé, de Bastia à Ajaccio, en passant par les coins les plus reculés de l’arrière -pays, à la rencontre de la réalité sociale, culturelle et politique de la Corse. Une nature resplendissante menacée par le tourisme de masse, la spéculation immobilière ; le chômage et les inégalités sociales ; un personnel politique aux pratiques parfois douteuses ; mais des initiatives alternatives et solidaires portées par un peuple au caractère bien trempé… Finalement, en Corse, on est comme chez nous !

Michel Gairaud

Au sommaire du dossier « L’enquête Corse », publié dans le Ravi n°153, daté juillet-août 2017) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 Entre le bois et les corses, Paca versus Corsica
p. 9 Recherche réfugiés désespérément
p. 10 Les nationalistes explosent dans les urnes
p. 10 Corse-Matin tanque
p. 11 Le strip de Yakana : Corse, le vent nous portera
p. 10-11 A Ajaccio, ma cité n’va pas craquer !
p. 12 Quand la culture prend le maquis
p. 12 Les Corses au travail !
p. 18 La "Macagna" de Corse-Machin
p. 20 Au pays des Guérini (en stop vers Calenzana)
p. 21 Traversée : la croisière ne s’amuse pas toujours

A vos marques

L’édito
le 14/07/2017

Top départ ! Le comité régional de tourisme a lancé la saison « été 2017 ». Rappelons un point essentiel à ceux qui, déjà victimes d’une insolation, auraient perdu la mémoire : la Provence-Alpes-Côte d’Azur est le spot estival le plus fréquenté en France, elle-même première destination touristique au monde. Nos joyaux régionaux sont un produit très prisé dans les catalogues des tour-opérateurs de la planète. Et 4,5 millions de français aimeraient réaliser un séjour en Paca.

Le saviez-vous ? « Provence » et « Côte d’Azur » sont officiellement devenues des marques. Et l’appellation « Alpes » va elle aussi être dûment déposée à la rentrée. Nos élus, Renaud Muselier en tête, le nouveau président LR du conseil régional, encourage avec enthousiasme ce marketing territorial. Il s’agit clairement de nous vendre. Et bien entendu au plus offrant.

Car un touriste n’en vaut pas forcément un autre. Pour une fois, les étrangers sont désirés. Parce qu’ils sont plus sexy que des Bidochons « bleu blanc rouge » ? Perdu ! C’est parce qu’ils consomment deux fois plus que les hexagonaux, 114 euros par jour en moyenne... Pour l’heure, les 4 nationalités les plus présentes sont, par ordre d’importance, les Allemands, les Anglais puis les Belges et les Italiens. En #Provence, les communicants ont phosphoré pour accoucher d’un slogan : « enjoy the unexpected », « profitez de l’inattendu ». C’est ce que l’on vous souhaite, le plus loin possible des marchands d’illusions...

le Ravi

Au sommaire du Ravi n°153, juillet-août 2017

le - 14/07/2017 -

La « grosse » enquête L’enquête Corse Pour mieux comprendre Corsica et ses liens avec Paca, le Ravi crèche sur l’île de beauté. Pression touristique, inégalités, chômage, politiciens, alternatives, solidarités. Finalement, en Corse, on est chez nous ! 7 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes « Gazonnez cette décharge que je saurais voir ! » Mme le maire de Nans-les-Pains (83), Pierrette Lopez, n’aime pas qu’on (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org