Actualités

Bingo au grattage, crash au tirage

Reportage dans un PMU, le casino des pauvres
le 29/04/2016

Le chiffre d’affaire de la Française des jeux a battu son record en 2015. Matinée dans un troquet marseillais à la rencontre de ceux qui misent leurs euros. Et parfois même leur chemise… Il est à peine 8 heures et les sachets de sucre vides jonchent déjà le sol de l’Artistic. « Les mecs peuvent perdre 100 euros sur un pari sportif, mais rechignent à régler leur café ! », sourit Saïd Achir qui a repris avec son frère, il y a bientôt un an et demi, le bar-PMU des Réformés (...)

Lire la suite...

Dans les quartiers Nord, « on est déjà debout »

Convergence difficile entre Nuit debout et la cité marseillaise des Flamants
le 25/04/2016

La Nuit Debout, qui veille à Marseille depuis plusieurs semaines, a tenté ce week-end de réveiller les résidents de la cité des Flamants. Mais la tentative improvisée de convergence, portée par les animateurs du centre ville, s’est heurtée au scepticisme des militants associatifs du quartier et à l’indifférence de ses habitants. 16 heures, samedi 23 avril, cité des Flamants, dans les quartiers Nord de Marseille. Le soleil n’est pas encore couché, mais Nuit Debout ne va (...)

Lire la suite...

Moi, abbé Beauvais, j’ai la banane

Portrait satirique de l’activiste intégriste marseillais condamné pour "injure raciale"
le 22/04/2016

Le prieur de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X à Marseille vient d’être condamné pour « injure raciale » à l’égard de Taubira. Conseiller doctrinal de Civitas, activiste intégriste, ancien prieur de Saint Nicolas du Chardonnet (Paris), il poursuit sa croisade à l’extrême droite de Dieu… Un homme joufflu en soutane trébuche dans la rue devant un étal de bananes qu’il fixe les yeux exorbités comme pris de panique. « Nous sommes devant le spectacle que nous (...)

Lire la suite...

Moi, Xavier Giocanti, le "plaisir intérieur brut"

Portrait satirique du compagnon marseillais de Christine Lagarde
le 21/04/2016

Xavier Giocanti repreneur de l’OM ? L’intéressé dément ainsi que Margarita Louis-Dreyfus. Mais qui est le discret compagnon marseillais de Christine Lagarde, la nouvelle directrice générale du Fonds monétaire international ? L’occasion de relire ce portrait satirique paru dans le Ravi n°87, en juillet 2011. (New York, au centre de Manhattan, chambre 2806 du Sofitel. Xavier Giocanti, appréciant en connaisseur et avec gourmandise le luxe, déambule, pensif, d’une (...)

Lire la suite...

Le printemps du logement social  ?

Les 4 saisons du mal-logement
le 20/04/2016

La région Paca s’est une fois de plus distinguée, en 2015, comme le cancre du logement social. Et la ministre du Logement de faire les gros yeux, avec, en guise de père Fouettard, Manuel Valls himself ! « C’est la saison, on peut les jeter à la rue ! » : nul doute que nos confrères de La Marseillaise ont eu, pour ce 1er avril, le sens de la formule. Il faut dire que « pour les plus démunis, les ennuis commencent avec l’arrivée des beaux jours ». Et ce, pour une raison (...)

Lire la suite...

De l’espoir en couleurs

le 19/04/2016

Au Pontet (84), une ville gérée par le FN, les bénévoles de l’association Couleurs Espoirs se mobilisent pour accueillir et alphabétiser les étrangers. « Nous recevons de plus en plus de demandes et le nombre d’associations d’alphabétisation ne cesse de baisser faute de financements publics », explique d’emblée Laure Paqueteau, unique salariée de Couleurs Espoirs au Pontet (84), une ville gérée par le Front National. Une association d’alphabétisation pour (...)

Lire la suite...

Petite mairie pour grand dessein

Les ambitions du "caporal" Ravier, le sénateur-maire FN marseillais
le 18/04/2016

Le sénateur-maire des 13ème et 14ème arrondissements, Stéphane Ravier, a installé son fief dans cette mairie des quartiers Nord de Marseille : un tremplin pour les municipales de 2020 quitte à faire des mécontents dans son camp. « L’année prochaine au Vélodrome », rigole Stéphane Ravier. En ce 22 février, il a réuni quelques représentants de la presse locale pour évoquer sa version du démantèlement en cours de l’Espace culturel Busserine. Et forcément, il revient sur sa (...)

Lire la suite...

Les mairies « bleu Marine » virent Orange

Quand le Fn prend le pouvoir
le 16/04/2016

Au FN on aime les vieilles recettes. Les nouveaux maires frontistes de Paca reprennent ainsi à leur sauce celles de Jacques Bompard à Orange. Au menu : sécurité, proximité et bacs à fleurs. Sans oublier une pointe de xénophobie... S’il avait un peu d’humour, Jacques Bompard pourrait bien rigoler. Viré du FN par Jean-Marie Le Pen en 2005, honni par Marion Maréchal (nous voilà)-Le Pen suite à son refus de lui faire allégeance, le maire Ligue du Sud d’Orange depuis 21 ans, (...)

Lire la suite...

Les "Nuit debout" ne sont toujours pas couchées !

Cartographie interactive des "nuits debout" en Provence-Alpes-Côte d’Azur
le 14/04/2016

Le mouvement des "nuits debout", né à Paris dans le sillage des manifestations contre la loi "travail", essaime en Paca. Petite présentation de Marseille à Nice, en passant par Toulon, Aix-en-Provence, Avignon, Gap, Manosque, Veynes ou Digne-les-Bains. Métro-boulot-pas dodo. Tous les soirs depuis deux semaines, sur la place de la République à Paris, c’est le même rituel. Alors que les plus jeunes et les plus vieux ne vont pas tarder à se coucher, des dizaines de citoyens quittent le (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 99 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Le travail rend libre ?

L’enquête
le 1er/04/2016

Alors que le gouvernement veut détricoter le Code du travail désigné comme un obstacle à la création d’emploi, d’autres idées progressent plus discrètement. Celle d’un revenu universel par exemple…

JPEG - 63.3 ko

Ça sent le Gattaz

C’était au siècle dernier, en 1998. Nous sommes en France sous un gouvernement socialiste, celui de Lionel Jospin, où la ministre « de l’emploi et de la solidarité », une certaine Martine Aubry, inscrit dans la loi un principe : pour créer des postes, il faut diminuer le temps du travail afin de mieux le répartir plutôt que de pressurer les uns et de maintenir au chômage les autres, notamment les plus jeunes et les plus âgés. Dans les faits, le bel élan des « 35 heures », finalement non conditionnées à des embauches, a souvent été détourné pour intensifier le travail.

Autre époque, autre ministre, mais même sujet et même couleur politique. L’objectif désormais, avec le projet de loi El Khomri, c’est d’assouplir le Code du travail, les règles du licenciement économique, celles qui encadrent les accords d’entreprises pour permettre, au nom du maintien de l’emploi ou de sa création, de restructurer, de diminuer les salaires, de recourir à moindre coût pour les employeurs aux heures supplémentaires. A peine remanié suite à la pression de la rue, cette visée du texte de loi reste inchangée.

L’idée de travailler moins afin de travailler tous a donc du plomb dans l’aile. Pourtant, à l’époque du chômage de masse et du bosser plus pour gagner moins, d’autres idées progressent plus discrètement. Celle par exemple d’un revenu universel prenant acte, une fois pour toutes, de la nécessité de dissocier le droit d’avoir les moyens de subvenir à son existence de la question de posséder, ou non, un emploi dans un monde où il se fait rare.

Et à plus court terme, concernant l’avenir de la loi El Khomri ? Ça sent le Gattaz ! Mais est-ce que cela va vraiment péter ?

Michel Gairaud

On n’achète pas un journal libre, on finance son indépendance ! Abonnez-vous au Ravi pour que vive la presse pas pareille en Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Au sommaire de l’enquête « Le travail rend libre ? », publiée dans le Ravi n°139, datée avril 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 Basic instinct (enquête sur le revenu "d’existence" ou "universel")
p. 9 Ici et ailleurs (les expériences de revenu d’existence)
p. 10 Le péril jeune (la jeunesse et le travail)
p. 10 Les Khomri des politiques (Top liste des déclaration de nos élus)
p. 11 "les gens sont plus grands que leur travail", entretien avec Christophe Massot, sociologue
p. 11 Strip de Yakana : "Pas dans l’oreille d’un sourd"
p. 12 Chômeurs de longue durée en CDI (reportage à Jouques)
p.12 Tribune libre de Laure Daviau, avocate : "Des protections peu à peu rabotées"

Chantier en cours

le 1er/04/2016

Lors d’un debriefing dans l’open space de notre start-up, lieu de coworking à la fois fun et glamour, un mug à la main, nous nous sommes donnés comme challenge pour booster le come-back du Ravi de vous proposer, sans plus attendre, un mensuel work in progress. Après tout, pas besoin de coach pour checker que nous avons assez de background afin de nous la jouer fashion. Il n’y a pas que les pure players qui ont le droit d’être cools…

On traduit en synthétisant : la réinvention de ce mensuel pas pareil, c’est ici et maintenant ! Le journal que vous tenez en main comporte quatre pages de plus. Il a étoffé ses séquences, réintroduit des rubriques disparues par temps de crise auxquelles nous tenions, en inaugure de nouvelles pour ouvrir en grand les fenêtres de la région à l’heure où nombreux sont ceux qui veulent en verrouiller les portes. Le chantier d’un Ravi renouvelé et renforcé est en cours.

Dès le mois prochain, un e-formulaire en ligne - pardon, un questionnaire disponible sur internet - nous permettra de mieux connaître ce qui vous plaît, ce qui vous plaît moins, ce qui vous manque dans ce journal. Des rencontres non virtuelles suivront. Nous projetons d’éditer un hors-série. Et, plus que jamais, nous poursuivons nos actions éducatives auprès des jeunes et nos projets de journalisme participatif dans les quartiers populaires. Bref, on est au top !

Au sommaire du Ravi n°139, avril 2016

le - 1er/04/2016 -

La « grosse » enquête Le travail rend libre ? Alors que le gouvernement veut détricoter le Code du travail désigné comme un obstacle à la création d’emploi, d’autres idées progressent plus discrètement. Celle d’un revenu universel par exemple… 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes Helle ne danse pas sur le pont d’Avignon Premier bilan très mitigé pour Cécile Helle, deux ans après l’élection de la (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org