Actualités

Ça déménage dans les médias !

La presse quotidienne régionale en Paca dans tous ses états
le 30/05/2016

Grandes manœuvres, appel à don et nouvelle formule : de La Provence à Nice-matin en passant par La Marseillaise, état des lieux de la presse régionale. Alors que les députés viennent d’adopter un texte censé renforcer « la liberté, l’indépendance et le pluralisme », dans les médias, en ce moment, ça déménage ! Et pas qu’à Marsactu, le « pure player » marseillais cambriolé par deux fois. Radio Grenouille, à Marseille toujours, lance un appel à don, Radio Galère des « (...)

Lire la suite...

Le revenu universel est-il une alternative ?

L’idée séduit aussi bien progressistes et conservateurs ultralibéraux...
le 27/05/2016

Un revenu « d’existence » ou « universel » est-il une alternative à l’heure où le droit du travail est savamment détricoté ? Les partisans de cette idée, issus de la famille progressiste, sont de plus en plus nombreux. Mais méfi car même certains ultralibéraux y sont favorables ! Ça ne s’arrange vraiment pas au parti socialiste. Pendant que François Hollande et Manuel Valls poussent contre vents et marées une réforme du travail au profit du patronat, la fédération (...)

Lire la suite...

Un fonctionnaire du CD 13 mis en examen pour "corruption active", "association de malfaiteurs"...

Le directeur "de la gestion, de l’administration et de la comptabilité" pourrait être placé en détention
le 26/05/2016

Le directeur de « la gestion, de l’administration et de la comptabilité » du Département des Bouches-du-Rhône, a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire portant sur de possibles marchés truqués. Il a été mis en examen pour "corruption active, corruption passive, favoritisme, association de malfaiteurs, recel et blanchiment". Une enquête en partenariat avec Marsactu. Article publié le 25/05/2016 et mis à jour le 26/05/2016. C’est une affaire qui (...)

Lire la suite...

Helle ne danse pas sur le pont d’Avignon

le 25/05/2016

La cité des papes est la seule grande ville de la région à avoir basculé à gauche en 2014. Le bilan est très mitigé pour Cécile Helle (PS) et sa majorité plurielle amputée de son aile verte. Printemps 2014, alors que le PS se fait laminer aux élections municipales, Avignon est la seule ville importante de Paca à basculer à gauche. Au terme d’une campagne menée avec ses partenaires du Front de gauche et écologistes, l’heureuse élue est Cécile Helle, quarantenaire précoce en (...)

Lire la suite...

Gaudin préfère toujours le curé à l’instit

A Marseille l’école privée se porte comme un charme...
le 23/05/2016

A Marseille, alors que les écoles publiques manquent de tout, l’enseignement privé se porte comme un charme. Le sénateur-maire LR n’y est pas pour rien... Mon école va craquer. La formule choisie par France Culture résume bien le ras-le-bol exprimé depuis novembre par une enseignante puis par des parents d’élèves ou des profs remontés contre des écoles publiques marseillaises dégradées. Le fruit d’un sous-investissement chronique dans les écoles municipales par la (...)

Lire la suite...

Le Printemps du Film Engagé

Marseille, du 20 au 25 mai 2016
le 23/05/2016

Le festival du "Printemps du film engagé" a été initié par le Ravi, Attac, les Amis du Monde Diplomatique, Solidaires. Porté par un collectif citoyen, il propose du 20 au 25 mai des projections de films documentaires et de fiction suivies de débats avec des réalisateurs, des intellectuels et des acteurs du mouvement social. Au programme du Printemps du film engagé : Vendredi 20 mai - L’Escale de Kaveh Bakhtiari 19h30 - Gyptis - 136 rue Loubon 3e Avec la participation de Laurence (...)

Lire la suite...

D’ici, nous sommes (aussi) d’ailleurs

Savoir d’où l’on vient dans les quartiers Nord de Marseille
le 20/05/2016

À Frais Vallon, dans les quartiers nord de Marseille (13ème), des collégiens s’intéressent à leur histoire familiale et migratoire. Savoir d’où l’on vient, pour se construire au mieux… « Prends l’exemple de l’arbre, il a des racines, explique Aurélien Berger, enseignant d’Histoire-Géo, à deux jeunes filles de quatrième. Si je l’arrache aux Comores pour le replanter à Frais Vallon, j’essaie de l’enraciner ici mais il ne va pas (...)

Lire la suite...

"Des protections de plus en plus rabotées"

Tribune libre de Laure Daviau, avocate spécialiste du droit du travail
le 19/05/2016

Laure Daviau, avocate spécialiste du droit du travail, responsable marseillaise du Syndicat des avocats de France, sait que le Code du travail, ce gros pavé qu’elle brandit aux prud’hommes, est en train de se transformer en petit livre rouge. Une tribune libre à lire en cette nouvelle journée de mobilisation contre la loi El Khomri. C’est peu de dire que le quinquennat de François Hollande laissera un souvenir amer à l’électorat de gauche et aux salariés. Selon (...)

Lire la suite...

Papet J dans le vent

le Ravi trinque avec Jali pour la tournée des "Apéros du Papet"
le 18/05/2016

Le Papet, pilier du Massilia Sound System, celui qui a su, avant tous, mixer les racines occitanes de la capitale mondiale de la tchatche et le beat du Ragamuffin, fait sa tournée printanière en mode DJ. Avec à ses côtés le mensuel pas pareil : aïoli ! Vaqui lo polit mes de mai avec le retour des beaux jours et de Papet J ! Le ragga MC co-fondateur du Massilia Sound System reprend en effet ses apéros du soleil et poursuit sa tournée, dont le Ravi est partenaire, à l’occasion de la (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 101 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Ces morts qui nous gouvernent

L’enquête
le 7/05/2016

Les fantômes de Defferre, Médecin, Arreckx hantent Marseille, Nice, Toulon. Retour vers le futur pour un exercice d’archéologie politique de décryptage des dysfonctionnements de la démocratie locale.

Qui se souvient de Gaston Defferre, de son fameux chapeau déposé sur son cercueil lors de ses obsèques nationales, il y a tout juste 30 ans, le 12 mai 1986 ? Qui se rappelle de Jacques Médecin, de ses fameuses lunettes aux verres teintés, de son exil en Uruguay pour fuir de multiples condamnations pour corruption ? Qui pourrait décrire les deux anciens hommes politiques forts du Var, le « vieux lion » de Draguignan, Edouard Soldani et l’inamovible maire de Toulon, Maurice Arreckx, qui finira sa carrière par un petit séjour aux Baumettes ? Probablement pas les lycéens qui battent le pavé en passant leurs premiers examens de citoyenneté politique !

Les fantômes de ces quatre bonshommes hantent pourtant les assemblées municipales de Marseille, Nice, Toulon et Draguignan, ville qui fut en un autre siècle la préfecture varoise. Ils ont bien sûr chacun de nombreuses spécificités mais leur point commun c’est sans doute d’avoir érigé la pratique du clientélisme au rang de discipline scientifique. L’héritage de Defferre, de Médecin et d’Arreckx, qu’il soit revendiqué ou nié, pèse toujours lourd dans le fonctionnement et le dysfonctionnement des trois grandes métropoles régionales. D’où notre petit exercice d’archéologie politique : fouiller le passé pour mieux comprendre les fondations du présent.

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Ces morts qui nous gouvernent », publiée dans le Ravi n°140, datée mai 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "La stature du commandeur" (30 ans après sa mort l’ombre de Defferre sur Marseille...)
p. 9 Le maire, le bourgeois et la bagnole
p. 10 "Estrosi n’a pas tué le père" (l’héritage médecin à Nice)
p. 10 Au royaume du borgne (le patriarche Jean-Marie le Pen au FN)
p. 11 "Ce système n’est pas démocratique", entretien avec Pierre Tafani, auteur de "Les clientèles politiques en France"
p. 11 Strip de Yakana : "les mystères de l’île de Paca"
p. 12 Parrains varois (les fantômes d’Arreckx et Soldani)
p.12 Tribune libre de Donato Pelayo de l’Aggliorieuse : "Georges Frêche, Ubu-Roi montpelliérain"

Rêve général

L’édito
le 7/05/2016

« En période d’état d’urgence, ce devrait être interdit de manifester. » Avec la franchise qui le caractérise, Christian Estrosi a exprimé haut et fort, sur France Info, un souhait largement partagé aussi bien au sein du gouvernement socialiste, de son opposition Républicaine qu’au Front national où l’on aime les défilés mais en ordre bien serré. Ah le temps béni où, après les attentats de Paris, il était si facile de circonscrire le moindre rassemblement durant la conférence internationale sur le climat ! Les dangereux activistes, les doux rêveurs écolos, les manifestants dangereusement rêveurs, n’avaient qu’à bien se tenir au nom de l’union nationale face à la menace terroriste…

Quoi qu’on pense de Nuit Debout, de ses limites, de son avenir, de sa capacité à favoriser la « convergence des luttes », de sa prétention à réduire la fracture sociale entre le centre des villes et leurs périphéries, le mouvement a d’ores et déjà réussi son pari : réinvestir l’espace public, relancer la machine à débattre, réaffirmer le besoin de « faire politique » en commun, réinventer des utopies mobilisatrices. Du mot d’ordre de « rêve général » à celui d’une grève tout aussi « générale » pour faire obstacle à la loi travail « et à son monde », il n’y a pas de doutes : nous sommes bien en mai.

Au sommaire du Ravi n°140, mai 2016

le - 7/05/2016 -

La « grosse » enquête Ces morts qui nous gouvernent Les fantômes de Defferre, Médecin, Arreckx hantent Marseille, Nice, Toulon. Retour vers le futur pour un exercice d’archéologie politique de décryptage des dysfonctionnements de la démocratie locale. 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes 50 nuances de (vert de) gris Des identitaires aux royalistes en passant par les « nostalgériques » et même d’authentiques néo-nazis, (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org