Actualités

La science qui déchire

Altéo, à chacun son expertise scientifique
le 9/12/2016

L’expertise scientifique, arbitre des conflits environnementaux liés aux industries, est-elle toujours indépendante et fiable ? Le dossier des « boues rouges » d’Altéo, où chacun brandit sa vérité, est un bel exemple. Janvier 2015, le Ravi traîne son stylo dans le quartier résidentiel qui jouxte la décharge de Mange Garri, là où l’usine Alteo de Gardanne stocke des milliers de tonnes de déchets de bauxite, le déchet solide des fameuses boues rouges. Certains riverains (...)

Lire la suite...

Abo spécial "découverte"

20 euros les 6 numéros pour découvrir ou pour offrir la presse régionale pas pareille
le 8/12/2016

Vous n’êtes pas encore abonné au Ravi où vous voulez offrir un cadeau vraiment « pas pareil » ? Souscrivez à notre offre « découverte » pour ne manquer aucun numéro durant la campagne de la présidentielle et des législatives. Parce que c’est le mois du santon, Parce que c’est la bonne saison pour offrir ou se faire plaisir, Parce qu’un journal libre ne s’achète pas mais se finance... ... nous lançons une nouvelle formule réservée aux cadeaux et aux nouveaux (...)

Lire la suite...

Le règne musclé de « Jean-Pol Pot » à l’IRD

Conditions de travail alarmantes à l’institut de recherche sur le développement
le 7/12/2016

L’institut de recherche sur le développement ne digère ni son déménagement à Marseille, ni l’arrivée de son nouveau PDG, Jean-Paul Moatti. Un rapport d’expertise dresse un bilan très sombre des conditions de travail à l’IRD. « Malveillant », balaye le directeur, rebaptisé en interne « Jean-Pol Pot ». Une enquête de Marsactu. Ahh… Le monde ouaté de la recherche ! Ces couloirs blancs où grésille la matière grise en ébullition ! À l’Institut de recherche (...)

Lire la suite...

Ligne nouvelle : la rébellion va bon train

La concertation sur l’ex-future LGV en Paca sent le charbon...
le 6/12/2016

La LGV s’appelle désormais « ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur », un changement de nom à plus de 20 milliards d’euros et une concertation publique qui sent le charbon. Surtout dans le Var… Alain et Marie-Claire Etienne s’activent. « C’est la seule réunion dans le Var, il s’agirait de pas la rater ! », ironise cette dernière. Le couple vit à La Crau, quartier des Tourraches. Leur maison familiale date de la Révolution française, le chêne a plus de (...)

Lire la suite...

Sarkozy versus Juppé : 50 nuances de bleu

Retour sur le duel, entre Marseille et Toulon, des deux vaincus de la Primaire LR
le 5/12/2016

Comme le temps passe vite ! En novembre dernier nous avions "testé" les meetings en Paca, même jour, même heure à Marseille et La Garde, des deux champions présumés de la Primaire de droite. Tous deux vaincus et désormais retraités de la vie politique nationale. Pour mémoire et pour l’Histoire ! 17h55 Salle Vallier à Marseille, ce 27 novembre 2016, le laxisme règne : « C’est un objet en métal dans votre poche ? Très bien, rentrez. » A l’intérieur, effet Bygmalion, (...)

Lire la suite...

La mer (méditerranée) à boire

Les enjeux humains, environnementaux et économiques méditerranéens dans la Présidentielle
le 2/12/2016

Les enjeux humains, environnementaux et économiques qui traversent la Méditerranée, seront-ils entendus durant la campagne électorale ? Premier tour d’horizon politique. « L’urgence est là, si on ne fait rien, la Méditerranée a vocation à devenir une mer morte. » Le constat vient de Christophe Madrolle, secrétaire général marseillais de l’Union des démocrates et écologistes (UDE). Ce proche de Jean-Luc Bennahmias - candidat à la primaire du PS - est aussi délégué au plan (...)

Lire la suite...

Squat : lutte des classes et classifications

Les squateurs, citoyens nocifs ou activistes pour la communauté ?
le 1er/12/2016

Le sociologue espagnol Miguel Ángel Martínez décrypte les représentations erronées véhiculées contre les squatteurs. Mass medias et politiques présentent les squatteurs comme des citoyens nocifs. Ils assimilent occupation de bâtiments vides et violation de propriété et considèrent le squat comme une grave infraction. Des groupes sociaux particuliers sont ainsi criminalisés : sans-abris, promoteurs d’activités sociales, activistes politiques. En revanche, le courant dominant semble (...)

Lire la suite...

Monseigneur Di Falco emplâtré par le Ravi

L’évêque de Gap et d’Embrun est assigné au civil pour "viols et agressions sexuelles sur mineur"
le 30/11/2016

Le passé rattrape l’évêque de Gap et d’Embrun. Alors qu’il va bientôt prendre sa retraite, Monseigneur Di Falco est assigné au civil pour « viols et agressions sexuelles sur mineur ». Le plaignant avait déjà tenté une procédure au pénal, en 2001, classée sans suite pour prescription. A l’époque, Di Falco dépose à son tour une « plainte contre X » pour « dénonciation calomnieuse » mais la justice prononce un non lieu estimant « impossible d’établir que les faits (...)

Lire la suite...

Robert Ménard ne donne pas envie de Béziers

Un site indépendant fait de la résistance contre l’extrême droite
le 29/11/2016

A Béziers, comme dans d’autres villes qui ont basculé à l’extrême droite, un site internet fait de la résistance. « Ils vous ont laissé rentrer, vous aussi ?! », lance à notre collègue de Marsactu le sénateur-maire FN marseillais Stéphane Ravier que l’on interrogeait lors des Estivales de Marine Le Pen à Fréjus. Entre le FN et les médias, derrière les sourires, c’est toujours aussi complexe. Au-delà du refus d’accréditer pour ses universités Mediapart, il y (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 115 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Recherche gauche désespérément

La grosse enquête
le 1er/12/2016

Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. Mais au fait, c’est par où la gauche ?

JPEG - 74.6 ko

Au secours !

Pas une seule voix pour s’opposer ! En novembre, les élus de droite et d’extrême droite du Conseil régional ont voté à l’unisson une motion refusant d’accueillir en Provence-Alpes-Côte d’Azur quelques réfugiés délogés de Calais. Le spectacle de cette assemblée, où ne siègent plus le PS, le PCF ou EELV, est-il appelé à se généraliser ? Déjà lors des assemblées du Conseil départemental du Var les débats n’ont lieu qu’entre des Républicains, une poignée d’élus du centre droit, et un Front national incarnant la seule opposition.

La perspective de l’élimination, dès le premier tour de la présidentielle en avril prochain, de tous les candidats de gauche et écologistes, semble un scénario sérieusement envisageable. Nombreux sont les électeurs qui redoutent de devoir arbitrer, in fine, un match entre François Fillon, avec sa potion amère conservatrice et ultra-libérale, et Marine Le Pen, avec sa révolution nationale ultra-autoritaire et xénophobe. Ce n’est même plus « au secours, la droite revient ! », c’est « au secours, la gauche s’en va ! ».

Mais la gauche, c’est par où ? Pas par moi martèle Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande, désormais « ni de droite, ni de gauche ». Pour faire face à Fillon, le nouveau Thatcher Républicain, faut-il une ligne à la Manuel Valls, un Tony Blair à la française ? Ou bien un Jean-Luc Mélenchon, co-fondateur du parti de gauche, mais qui préfère désormais s’adresser au « peuple » avec ses « Insoumis » ? Alors, fin de partie pour la gauche ? Ou longue agonie des partis ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Recherche gauche désespérément », publiée dans le Ravi n°146, daté décembre 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "A gauche toute !"
p. 9 "Les professionnels de l’humain"
p. 10 "Législatives : Bérézina en vue"
p. 10 "A Istres, plus c’est gros, plus ça passe"
p. 11 Strip de Yakana : "L’hémisphère de l’hémiptère"
p. 12 "Des jeunes énervés !"
p. 12 Test : êtes-vous vraiment de gauche

Courage Fillon !

L’édito
le 1er/12/2016

Et les yeux levés vers le ciel, à genoux petits enfants, avant de fermer les paupières, font une dernière prière : petit papa Fillon, quand tu descendras du ciel, avec des réformes par milliers, n’oublie mon petit soulier ! Le nouvel homme fort de la droite a promis de nous apporter tous les beaux joujoux dont le Medef a rêvé : 500 000 fonctionnaires en moins, fin de l’Impôt de solidarité sur la fortune, 39 heures dans le public, 48 heures dans le privé, plus 2 % de TVA, déremboursement de nombreux médicaments, suppression d’un jour férié… Et sans parler du reste : remise en cause de l’adoption pour les couples homosexuels, limitation des prestations sociales pour les immigrés, rapprochement avec la Russie de Poutine !

Un programme plébiscité en Provence-Alpes-Côte d’Azur par 74,5 % des participants à la primaire de la droite. Seule la région Pays de la Loire, où l’ancien 1er ministre de Sarkozy peut compter sur son fief dans la Sarthe, a fait preuve d’encore plus d’enthousiasme. Courage Fillon ! Et courage à vous toutes et tous pour l’année électorale qui se profile. Mais parce que c’est le mois du santon, parce que c’est la bonne saison pour offrir, parce qu’un journal libre ne s’achète pas mais se finance, nous lançons une nouvelle formule réservée aux cadeaux et aux nouveaux abonnés : 20 euros pour recevoir nos 6 prochains numéros, façon de lire et faire lire la presse pas pareille pendant la campagne de la présidentielle et des législatives. Avec le Ravi, c’est tous les mois Noël !

Au sommaire du Ravi n°146, décembre 2016

le - 1er/12/2016 -

La « grosse » enquête Recherche gauche désespérément Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. C’est par où la gauche ? Séquence enquêtes Quand le TER déraille Dette, désengagement de l’Etat et de la Région, réseau ferroviaire non entretenu malgré les alertes des cheminots : les TER ne sont pas en bonne voie en Paca. Ça sent (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org