Actualités

« Gouverner, c’est donner à certains, pas à d’autres »

Un entretien sur le clientélisme avec Cesare Mattina
le 19/09/2014

Samedi 27 septembre, Anticor organise à Aix-en-Provence, un deuxième colloque sur la corruption. Avec notamment l’appui du Ravi, mais aussi de l’Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux dirigé par le sociologue Laurent Mucchielli (voir aussi l’excellent site ressource "délinquance, justice et questions de société"). Le programme du colloque (entrée libre), c’est ici. Samedi après-midi, à 14 heures, aura lieu une table ronde "corruption (...)

Lire la suite...

Interruption involontaire au planning familial

le 16/09/2014

Le planning familial 13, avec un déficit de 70 000 euros, ferme des permanences et supprime des postes. La faute à une mauvaise gestion ? Ou plutôt à celle d’une baisse des subventions ? Rencontre à Marseille avec une institution pourtant quinquagénaire et précieuse. C’est mercredi, il fait chaud. Après avoir fait les cent pas devant le 106 boulevard National, dans le troisième arrondissement de Marseille, Louise s’est enfin décidée à pousser l’énorme porte grise du (...)

Lire la suite...

Les Calanques : leur parc national, leurs cabanons et leurs eaux polluées...

le 9/09/2014

Le parc national des calanques vient de céder face à Alteo Gardanne (l’usine ex-Pechiney avec ses boues rouges) en autorisant l’industriel durant 30 ans à déverser ses eaux résiduelles... Les rejets d’eaux usées de la métropole voisine ou ceux de lourds déchets industriels en pleine mer restent le gros point noir des calanques marseillaises. Au sommet du col de Sormiou, au cœur du parc national des Calanques créé en 2012, le contraste est saisissant. Dans le dos, au (...)

Lire la suite...

Manifeste pour un mensuel régional pas pareil !

le 8/09/2014

Pas de presse pas pareille sans lecteurs pas pareils ! Une fois de plus, la formule reste d’actualité. L’avenir du Ravi dépend toujours de vous. L’avenir du Ravi repose sur votre capacité, adhérents de la Tchatche, l’association qui édite depuis dix ans le mensuel, lecteurs occasionnels ou réguliers, aficionados des médias citoyens et du débat public, à persuader plus de monde qu’un journal indépendant ne s’achète pas : il se finance ! En clair, il nous (...)

Lire la suite...

Gaudin préfère le curé à l’instit’

Le sénateur-maire UMP de Marseille délaisse l’école publique au profit du privé
le 5/09/2014

Enfants à la rue le vendredi après-midi, gardiennage improvisé à la place des temps périscolaires... Si, pour la rentrée scolaire, c’est la crise dans les écoles publiques de Marseille , l’enseignement privé rayonne. Par la grâce de Jean-Claude Gaudin. le Ravi publie dans son numéro de septembre, en vente chez les marchands de journaux, une enquête exclusive décrivant comment le sénateur-maire UMP privilégie les écoles confessionnelles... Jadis prof d’histoire dans le (...)

Lire la suite...

« C’est moi qui fais la police ici, pas vous ! »

Fréjus (83), conseil municipal du 24/06/2014
le 5/09/2014

le Ravi teste chaque mois un conseil municipal en région Paca pour surveiller le fonctionnement de la démocratie locale. Avec une attention particulière dans les villes désormais gérées par l’extrême droite. Ci-dessous, Fréjus (FN) dans le Vaucluse. Dans le numéro daté septembre du Ravi, en vente chez les marchands de journaux, nous avons testé le conseil municipal UMP d’Aubagne (13). 18h02 le Ravi tente de s’installer à la table de presse. Nous sommes de trop, une (...)

Lire la suite...

J’ai rêvé d’un autre monde…

le 4/09/2014

L’association marseillaise « Tout un monde » vient de monter un lieu d’accueil enfants-parents hors les murs. En s’installant au parc Longchamp. Un jeudi matin au parc Longchamp, à Marseille. On avait repéré l’endroit depuis un petit moment. Juste à côté des girafes et du tricératops. Pas loin du kiosque à musique. On recouvre quelques bancs d’un drap. On en tend d’autres entre les arbres. Des tapis au sol, des jouets dans les bacs et du thé dans la (...)

Lire la suite...

Laurent Cauwet de Manifesten

Le diffuseur du mois
le 3/09/2014

Comme un retour aux sources, Laurent Cauwet a installé son café associatif, Manifesten, en haut de la rue Thiers, là-même où il avait ouvert sa maison d’édition, Al Dante, il y a 20 ans. Il y a aménagé un espace librairie et un présentoir pour le Ravi. « L’édition, c’est une pratique qui prend énormément de temps. Je travaille sur des livres, qu’ils soient politiques ou philosophiques, qui signifient que la vraie vie est dehors, alors que je restais des heures (...)

Lire la suite...

Le fric, c’est parfois chic

On ne baisse pas les bras !
le 2/09/2014

La finance est la cause de nombreux maux (n’en déplaise au nouveau ministre de l’économie, ce n’est pas toujours notre amie). mais elle peut aussi être une des solutions à nos problèmes. Enquête sur ceux qui veulent faire de l’argent l’outil pour une autre économie solidaire. Un financeur solidaire pour l’emploi, est-ce vraiment possible ? C’est en tout cas l’objet même d’Esia Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Esia est un outil (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 62 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Clientélisme : les incorrigibles

L’enquête
le 5/09/2014

Petit frère de la corruption, le clientélisme est un sport régional toujours très pratiqué : la justice pour tous, les faveurs pour mes amis...

JPEG - 66.1 ko

Un Escartefigue peut en cacher un autre. Il y a le capitaine du Ferry boat, celui de la partie de carte de Pagnol. Il y a aussi Marius Escartefigue, élu à deux reprises maire de Toulon sous la 3ème République. Proche du Milieu, c’est en quelque sorte le Papet du clientélisme à la sauce aïoli. Maurice Arreckx, maire UDF de Toulon, au parfum lui aussi sulfureux, prêtait à Escartefigue cette définition de l’art de soigner sa clientèle électorale qu’il maîtrisait lui-même à merveille : « la justice pour tous, les faveurs pour mes amis. »

Les années passent et les traditions demeurent. Le sénateur-maire UMP de Toulon, Hubert Falco, utilise à grande échelle les vieilles recettes pour assoir sa domination politique sur le Var : distribution de logements, subventions, emplois... Christian Estrosi, le député maire UMP de Nice, inscrit lui aussi son action dans le sillage de Jacques Médecin auprès duquel il a débuté. On lui souhaite d’être plus prudent que son prédécesseur multi-condamné pour détournement de fonds, corruption…

Quant à Marseille, c’est une autre ombre tutélaire qui plane sur la ville : celle de Gaston Defferre (SFIO puis PS), docteur es relations clientélaires, dans le sillage duquel aussi bien le sénateur-maire UMP, Jean-Claude Gaudin, que le président ex-PS du conseil général du « 13 », Jean-Noël Guérini, inscrivent leurs pas. La victoire du premier aux municipales avec le soutien du second, toujours mis en examen pour « prise illégale d’intérêt, trafic d’influence et association de malfaiteurs », n’est pas qu’une alliance opportuniste : les deux élus partagent les mêmes pratiques politiques.

Au 21ème siècle, les héritiers d’Escartefigues n’ont toujours pas fini de nous fendre le cœur.

Michel Gairaud

Au sommaire de la grosse enquête « clientélisme : les incorrigibles », dans le Ravi n°121, daté septembre 2014, actuellement chez les marchands de journaux en Provence Alpes Côte d’Azur.

Page 10 & 11 « Y a plein d’arrangements », tour d’horizon en Paca
Page 11 Colloque sur la corruption à Aix-en-Provence (13)
Page 12 « Déficit d’Anticor », quand incorruptibles ont des allures de paria…
Page 12 « Au Nord, la fin d’un système ? », analyse d’une victoire du FN à Marseille
Page 13 UMP en Paca : « union pour des moyens à partager »
Page 14 Grande Tchatche avec Cesare Mattina, sociologue, spécialiste du clientélisme

Une rentrée rythmée

Edito
le 5/09/2014

C’est un rituel en France : la rentrée de septembre. Celle des classes, cette année, se traduit par l’application de la réforme des rythmes scolaires dont pas grand monde ne voulait. Pour ceux qui ont quitté depuis longtemps les bancs de l’école élémentaire et n’élèvent pas une ribambelle de minots, on vous résume à toute vitesse l’enjeu. L’idée de départ est généreuse. Elle consiste à mieux répartir les temps d’apprentissages en faisant travailler les enfants le mercredi matin mais en prévoyant, les après-midi, plus d’activités périscolaires culturelles et sportives.

Seulement – austérité oblige (pardon ! « Responsabilité » oblige) - il n’y a qu’une poignée d’euros pour mettre en œuvre l’ambitieux programme. Le gouvernement a donc renvoyé aux maires la mise en place des temps périscolaires. Selon que vous ayez la chance, ou non, de vivre dans une ville où l’éducation des enfants est une priorité budgétaire, ils seront choyés ou gardiennés. Marseille, notre capitale régionale, décroche ainsi le bonnet d’âne avec un maire ayant refusé de préparer la rentrée. Résultat : la plupart des enfants sont jetés à la rue dès le vendredi midi…

Bien sûr, c’est toujours moins pire que la rentrée politique des trois ministres, dont celui de l’Education nationale, virés lors du remaniement express décidé par le tandem Hollande-Valls ! Ou que celle de Jean-Claude Gaudin et de nos sénateurs, obligés d’aller, tous les six ans, quêter un nouveau mandat et malgré leur âge avancé de sortir de leur torpeur pour tenter de séduire les « grands électeurs »… Blague à part, nous vous la souhaitons heureuse, cette rentrée. Et nous vous invitons, avec le Ravi, à ne jamais baisser les bras !

le Ravi

Un journal libre ne s’achète pas : il se finance !

Abonnez-vous !

Au sommaire du Ravi n°121, septembre 2014

le - 5/09/2014 -

La grosse enquête Clientélisme : les incorrigibles ! Petit frère de la corruption, le clientélisme est un sport régional toujours très pratiqué : la justice pour tous, les faveurs pour mes amis. 4 pages d’enquêtes, d’analyse et de dessins. Les enquêtes L’attaché de Gaudin fait tache L’attaché parlementaire de Jean-Claude Gaudin, sénateur UMP de Marseille, candidat à sa réélection, est le patron d’une noria de sites web intégristes. Le FN au milieu du Pontet (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org