Marseille Provence 2013 : dépôt de bilan ! Décembre 2013.

Le flou artistique persiste autour de la métropole

MP 2013 : dépôt de bilan !
le 28/01/2014

Réussite collective pour les élus, présenter la capitale européenne de la culture comme une préfiguration de la future métropole marseillaise reste un tabou… « La question métropolitaine explique principalement la réponse négative [des villes moyennes associées à l’année culturelle] sur le déficit », reconnaît Jean-François Chougnet, directeur de Marseille Provence 2013. Lundi 28 octobre, alors que le renflouement du trou de 2,9 millions d’euros de la capitale européenne (...)

Lire la suite...

Car c’est de nous, que parle cette ville

Une tribune libre de Nicolas Roméas
le 24/01/2014

Lorsque Nicolas Roméas, le fondateur et directeur de la rédaction de Cassandre / Horschamp, se promène à Marseille en l’an 2013 de l’année européenne, cela donne ce texte sur une ville soumise aux assauts des bétonneurs et « gentryficateurs ». Vous avez dit culture ? Rue de la République, l’ancienne rue Impériale, voie haussmannienne rectiligne qui en 1864 creusa la colline et détruisit plus de soixante rues populaires dans le but avoué de remplir le centre de Marseille (...)

Lire la suite...

C’est du Off ?

MP 2013, dépôt de bilan !
le 14/01/2014

La capitale européenne de la culture, c’est terminé ! A l’heure des bilans, chez les tenants d’une alternative, entre le Off, le Out et l’Alter, ça balance... Des bobos s’encanaillant en allant bouffer des merguez à l’Estaque, un hurluberlu ganté de latex organisant sur le Vieux-Port la « grande flatulence », un « tribunal des flagrants délires » pour titiller, à la veille de 2013, acteurs politiques et culturels avant qu’ils ne fassent leur (...)

Lire la suite...

Champagne et gueule de bois

MP 2013 : dépôt de bilan !
le 8/01/2014

A Marseille, si l’association MP 2013 et la municipalité sablent le champagne, les acteurs culturels locaux, eux, ont tendance à voir le verre plutôt vide qu’à moitié plein… « Capitale de la culture Européenne, si c’était une blague c’est sûr qu’on ne l’aurait pas cru… », taille la rapeuse marseillaise Keny Arkana dans son fameux Capitale de la rupture. Et pourtant… L’année culturelle a bien eu lieu bon gré pour le tourisme avec 8 (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org